dimanche

Rita

Tu vois, Vio ce que je te disais. Orson disposait de ça :











Et il a décidé d'en faire ça...


Je maintiens ce que je te disais en sortant de la Cinémathèque : franchement, c'est abuser, quoi !

3 commentaires:

  1. Put the blame on mame, boy, ta la lam...
    Je l'aime bien aussi ici (on voit ses jambes, héhé...)
    http://www.youtube.com/watch?v=zySzlINQFgM

    RépondreSupprimer
  2. Mouais… Vengeance d'amant ? Passage Hitchckokien ? Je m'en fous, Orson, c'est le plus grand.

    RépondreSupprimer
  3. Les boulettes de ne pas avoir pu être avec vous hier soir pour voir la Dame, mais sans hésitation : vengeance d'amant, Vio. C'était p'têt le plus grand, mais ce sagouin lui a massacré les cheveux. Chu dac avec Sat': c'est abuser !

    RépondreSupprimer