dimanche

Dimanche poétik (tome 3)

Comme Ceelmoon,
j'ai choisi un poème léger.
Il est de Jean Cocteau.
Il se nomme Odile
Le voilà :



Odile rêve au bord de l'île
Lorsqu'un crocodile surgit;
Odile a peur du crocodile
Et, lui, évitant un "ci-gît",
Le crocodile croque Odile.

Caï raconte ce roman,
Mais sans doute, Caï l'invente
Odile serait alors vivante
Et, dans ce cas, Caï ment.

Un autre ami d'Odile, Alligue
pour faire croire à cette mort
Se démène, paye et intrigue
D'aucun disent qu'Alligue a tort.





Les dimanches poétiques sont une initiative de Celsmoon, initiative partagée maintenant par :

Edelwe, Mango, Lepetitmouton, Abeille, Emmyne, Paradoxale, Chrestomanci, Mariel, Laurence, Ankya, Herisson08, Anjelica, Schneeweiss, George, Uhbnji, Fleur, Armande, Restling, Satya, Violette, Zik, Lystig, Amos

9 commentaires:

  1. Toi, tu sais parler aux filles... surtout quand elles ont les yeux... pistache.
    Pistache... qu'est-ce qu'il faut pas entendre ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ben c'est mieux que "dos de grenouille", non ?

    RépondreSupprimer
  3. Bon ok ok, on tranche pour vert Tige!

    RépondreSupprimer
  4. je l'ai croisé il y a peu ce texte!

    RépondreSupprimer
  5. Vert Tigineux! Qui le crocodile croqua-t-il?

    RépondreSupprimer